Retenir et attirer les employés en génie-conseil

Retenir et attirer les employés en génie-conseil

La pénurie de main-d’œuvre touche tous les secteurs de l’économie. Les firmes de génie-conseil n’échappent pas aux difficultés de recrutement. Le phénomène concerne autant les ingénieurs et les différents professionnels que les techniciens. Certains considèrent que ces derniers sont même plus affectés en raison du faible niveau d’inscriptions dans les programmes techniques au cégep.

D’où l’importance de diversifier le type d’employés dans l’industrie et de faire en sorte de les retenir.

C’est dans ce contexte que l’AFG a mis sur pied l’année dernière un Chantier de réflexion sur la main-d’œuvre. Après quelques rencontres d’échanges, une des premières initiatives de ce chantier consiste à lancer une étude sur la main-d’œuvre visant à favoriser l’attractivité et la rétention dans le secteur du génie-conseil.

La réalisation de cette étude, qui sera réalisée avec la collaboration avec les firmes membres de l’AFG, a été confiée à la firme Aviseo Conseil.

Un profil précis de la main-d’œuvre en génie-conseil, le nombre de postes à combler, le taux de roulement, le recrutement à l‘international ainsi que les facteurs d’engagement et de rétention différentiateurs de l’industrie sont parmi les données et les réponses visées par cette étude.

La collecte de données sera guidée par 3 objectifs :

  1. Générer un profil détaillé de la main-d’œuvre dans le secteur du génie-conseil.
  2. Élaborer une stratégie pour l’embauche, le recrutement et la rétention.
  3. Établir les raisons des départs vers d’autres secteurs et définir les profils des employé.es qui quittent le génie-conseil.

Une rencontre de démarrage est prévue cette semaine et les firmes seront bientôt approchées pour identifier une personne chargée de coordonner la diffusion de ce sondage à l’interne.

Les faits saillants de l’étude seront présentés lors de la deuxième édition du Forum des leaders, le 13 juin prochain.