Au-delà de la validation : l’optimisation du bâtiment

Les ingénieurs en bâtiments donnent vie à nos environnements humains dans la sécurité et le confort avec des structures et des systèmes conçus pour mieux répondre aux besoins des gens et atteindre de nouveaux niveaux d’efficacité. Les logiciels de simulation les aident à y parvenir. 

La pression est grande, comme dans tous les domaines du commerce et de l’industrie, pour faire plus avec moins, et pour le faire plus rapidement. Que l’accent soit mis sur des composants et des systèmes individuels, sur des équipements spécialisés dans un bâtiment, sur le confort des occupants, sur la structure dans son ensemble, sur le processus de construction ou sur le rapport du bâtiment avec son environnement plus large, la simulation apporte des avantages mesurables.

Les trois principaux domaines qui bénéficient de la simulation sont les suivants :

  • Le confort et la sécurité des occupants : Le type de simulation la plus utilisée est celle de la dynamique des fluides, communément appelée CFD (en anglais Computational Fluid Dynamics). Celle-ci présente de nombreux avantages pour très rapidement valider un concept en vertu d’une certification, améliorer le confort thermique, éliminer la condensation, garantir la qualité de l’air, déterminer la configuration optimale du système de chauffage, ventilation et climatisation de l’air (CVCA), ainsi que comprendre les effets du rayonnement solaire, prédire la ventilation naturelle et prévoir les stratégies de désenfumage.
  • Vibrations, acoustique et intégrité structurelle : La simulation fournit une analyse et des prévisions essentielles sur la capacité d’un ouvrage à résister aux forces environnementales telles que l’effet des marées, le vent, les ouragans et l’activité sismique.
  • Efficacité énergétique : La simulation des multiples facteurs qui influencent la consommation d’énergie aide les ingénieurs à respecter la réglementation environnementale et à découvrir des possibilités cachées d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire les coûts de construction et d’exploitation.

Il ne faut pas se demander si « la simulation offre des avantages pour l’ingénierie du bâtiment? ». De la réduction des délais à la rationalisation des processus et à la collaboration, la simulation offre des avantages en matière de sécurité et de qualité, de durabilité et de retour sur investissement. Les ingénieurs en bâtiment doivent plutôt se demander « dans quel secteur la simulation offrira le meilleur retour? ».

Les secteurs de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction ont dépassé le stade de la validation pour s’orienter vers l’optimisation de conditions et de scénarios spécifiques, qu’il s’agisse de piscines intérieures, de patinoires ou de salles d’opération et de centres de données des hôpitaux. Les outils de simulation aident les ingénieurs à se concentrer sur des améliorations plus intelligentes et plus ciblées pour construire des environnements plus sains et plus sûrs. Pour plus d’information sur le sujet, surveillez le site web de l’AFG pour connaître les dates des prochains webinaires de MAyA HTT sur les avantages de l’utilisation des simulations dans l’ingénierie du bâtiment, prévus en janvier et mars 2021.


À propos de l’auteur : Olivier Allard est le directeur de la simulation dans les projets d’ingénierie, d’architecture et de construction (AEC) chez MAYA HTT basé à Montréal. Il est l’un des 150 ingénieurs consultants de l’entreprise. Il a participé à des projets d’analyse CFD dans le bâtiment dans plusieurs pays. Olivier a obtenu son baccalauréat en ingénierie mécanique de l’École Polytechnique de Montréal en 2010 avec une emphase sur le développement durable dans le design des bâtiments. Profil LinkedIn