COVID-19 et télétravail

À quelques semaines des vacances, nous pouvons anticiper que l’automne sera marqué par des changements durables dans l’organisation du travail chez les firmes de génie-conseil. Une récente discussion avec des responsables des ressources humaines dans notre industrie m’a donné un aperçu des impacts probables de la COVID-19…

Nous avons notamment profité de cette rencontre pour poser quelques questions en lien avec l’adoption généralisée du télétravail. L’échantillon réduit n’en fait pas un sondage scientifique, mais je pense qu’il donne un aperçu de certaines tendances qui vont se développer au cours des prochains mois et des prochaines années.

En effet, pas moins de 82 % des participants ont estimé que les employés étaient aussi productifs (64%) ou même plus productifs (18 %) en télétravail.

Devant ce constat, 8 firmes sur 10 envisagent de permettre à leurs employés de faire du télétravail à temps partiel une fois la crise sanitaire terminée. Certaines ont d’ailleurs commencé à réfléchir sérieusement à l’impact que pourrait générer cette formule hybride sur la location des bureaux ainsi que sur divers frais.

Des firmes croient même que certains employés pourraient continuer à travailler à 100 % (ou presque) de la maison.

Nous verrons bien au final puisque la situation continue d’évoluer et que le télétravail pourrait révéler certaines faiblesses à plus long terme. Des firmes commencent d’ailleurs à remarquer un essoufflement et une baisse de productivité chez certains employés, notamment en raison d’une coordination accrue nécessaire pour réaliser les projets, de la fluctuation dans l’accès au réseau Internet et de la présence des enfants à la maison.

Réintégration progressive des bureaux

Pour l’instant, des employés ont commencé à réintégrer progressivement les bureaux chez environ la moitié des firmes. Avec les mesures sanitaires en vigueur, la réintégration se fait toutefois de façon prudente. Parmi les firmes présentes à notre rencontre, aucune n’avait encore dépassé la barre des 50 % des employés de retour à leur poste de travail.

Certaines firmes prévoient un retour au travail plus important à la fin du mois d’août ou au début septembre, mais d’autres n’ont pas encore fixé de date et continuent de suivre l’évolution de la situation.

D’ici l’automne, en règle générale, les employés en génie-conseil devraient donc continuer à expérimenter le télétravail.

Cette situation offre une excellente occasion aux firmes de génie-conseil pour réévaluer leurs outils technologiques et accélérer la transformation numérique nécessaire pour assurer la compétitivité dans notre industrie. Des initiatives intéressantes devraient démarrer prochainement pour accélérer cette transformation… je vous en reparlerai!


Photo de couverture :
Malgré la crise de la COVID-19, Luc Bérubé, ing., ingénieur en structure chez BBA, est bien installé pour travailler efficacement à la maison!