Station d’épuration de Saint-Jean-Baptiste : miser sur la compétence en génie-conseil

En 2021, la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste a pris la décision de mettre de l’avant la qualité en ingénierie avec son appel d’offres pour la mise aux normes de la station d’épuration municipale en mettant l’accent non pas sur le prix, mais plutôt sur la compétence. C’est ainsi que FNX-INNOV a été mandatée pour ce mandat grâce à une soumission mettant notamment en évidence l’expérience de la firme ainsi que les aspects techniques.

Située en Montérégie entre les monts Saint-Hilaire et Rougement, la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste, d’une population d’environ 3200 habitants, exploite une station d’épuration des eaux usées de type boues activées. Mise en service en 1985, l’installation traite les eaux usées de la population raccordée au réseau d’égout de même que les rejets d’un important établissement agroalimentaire.

La station d’épuration comporte un système de prétraitement (dégrilleur et dessableur aéré) suivi par deux fossés d’oxydation et deux décanteurs secondaires qui permettent de séparer les boues biologiques de l’eau traitée. En ce qui a trait à la filière de traitement de boues, celle-ci comprend un bassin de stockage et un système de pompage permettant d’acheminer les boues biologiques en excès issues de la filière liquide vers un filtre à bande dont la fonction est de déshydrater les biosolides afin de faciliter leur valorisation.

En 2017, la Municipalité a entrepris une première phase de travaux visant à augmenter la capacité de sa station d’épuration.  Ces travaux, comprenant notamment l’installation d’un nouveau dégrilleur et de nouveaux aérateurs dans les fossés d’oxydation, ont été achevés en 2020.

En vue de la seconde phase de travaux qui comprendra la mise en place d’un système à floc lesté innovant visant à augmenter la capacité du procédé biologique, d’une désinfection par rayonnement UV ainsi que d’une centrifugeuse pour remplacer le filtre à bande vieillissant (de même que d’autres travaux connexes), la Municipalité a retenu les services professionnels de la firme FNX-INNOV pour l’élaboration des plans et devis ainsi que la surveillance des travaux.

Appel d’offres misant sur la qualité

Dans son appel d’offres, la Municipalité a choisi de mettre l’accent sur la compétence en ayant recours pour l’évaluation des propositions à une grille pondérée où le poids du critère « prix » a été fixé à 20%, laissant la plus grande part de la note finale, soit 80%, pour les critères de qualité technique. Ces critères sont l’expérience de la firme, la compétence et l’expérience du chargé de projet et de l’équipe de travail, ainsi que la compréhension du mandat et l’adéquation de la méthodologie de réalisation proposée. En outre, pour le critère du prix, la note maximale était basée non pas sur le prix le plus bas, mais plutôt sur l’écart le plus faible par rapport au prix moyen des soumissions reçues, encourageant ainsi les firmes soumissionnaires à viser le juste prix.

L’appel d’offres de la Municipalité, qui s’est déroulé entre le 21 décembre 2021 et le 9 février 2022, a suscité beaucoup d’intérêt et pas moins de quatre firmes ont soumis des offres de service comprenant, dans une première enveloppe, la proposition technique, et dans une seconde enveloppe, le bordereau avec les prix soumis. Une fois les propositions techniques évaluées selon chacun des critères établis, le comité de sélection a ouvert les enveloppes de prix et déterminé la firme retenue au moyen de la grille pondérée.

Le mandat a été amorcé par FNX-INNOV en avril 2022.  L’approche retenue par la Municipalité de Saint-Jean-Baptiste est de nature à favoriser un meilleur équilibre entre les critères de qualité technique et de prix pour les appels d’offres en ingénierie, et toutes les municipalités devraient s’en inspirer.


À propos de l’auteur : Marc-André Desjardins, ing., Ph.D. a obtenu en 1984 un baccalauréat en génie civil à l’École Polytechnique de Montréal. En 1986 et en 1994, il a complété respectivement une maîtrise et un doctorat en génie de l’environnement à la même institution. Spécialisé en traitement des eaux, Monsieur Desjardins œuvre dans le génie-conseil depuis plus de 35 ans. Auteur d’un grand nombre de publications techniques et récipiendaire de plusieurs prix et distinctions, il est impliqué au sein de différentes organisations dont Réseau Environnement ainsi que le CentrEau associé à l’Université Laval. Depuis 1993, Monsieur Desjardins œuvre au sein de FNX-INNOV (auparavant AXOR Experts-Conseils) à titre de Vice-président Environnement.