Du génie québécois beau et durable

Les enjeux touchant le développement durable sont de plus en plus présents dans la réalité quotidienne des ingénieurs. En plus de leurs interventions touchant les aspects sociaux et économiques, la capacité des ingénieurs à trouver des solutions qui respectent l’environnement et qui sont adaptées aux changements climatiques devient cruciale.

Les ingénieurs québécois ont l’expertise nécessaire pour innover dans ce domaine. Les projets présentés aux Grands Prix du génie-conseil québécois en témoignent. Et cette expertise a d’ailleurs été à nouveau soulignée récemment hors de nos frontières.

En effet, le projet de pont en bois de Mistissini, primé aux derniers Grands Prix du génie-conseil québécois, a été inscrit au Top 10 de la revue Roads & Bridges pour les projets de ponts en Amérique du Nord!

Ce pont a été conçu par l’équipe de Stantec pour la Nation Crie de Mistissini, afin de traverser la passe Uupaachikus. Compte tenu des enjeux d’environnement, de durabilité et d’approvisionnement en matériaux, Stantec a proposé de réaliser le pont avec une structure en bois. En raison de l’emplacement du pont, cette proposition offrait au client une solution moins chère que les matériaux traditionnels, permettait l’approvisionnement en bois auprès de fournisseurs locaux, présentait des avantages au niveau des émissions de CO2 et favorisait le recours à la main-d’œuvre autochtone.

Le superbe pont de 160 mètres de longueur est conçu de poutres en bois lamellé-collé en arche semi-continue. La conception de ce pont, un des plus grands ponts en bois lamellé-collé au Canada, constitue en soi une innovation. Les propriétés du bois ont permis de n’avoir aucun joint sur toute la longueur. Cela permet une durabilité plus grande pour ce type de structure.

Avec ce projet, l’équipe d’ingénieurs-conseils de Stantec a fait la démonstration aux concepteurs et aux propriétaires d’ouvrages d’art qu’il est possible de réaliser des structures esthétiques tout en respectant l’environnement et les budgets.

Il s’agit d’un exemple concret du savoir-faire du génie-conseil québécois. Espérons que cette réalisation saura inspirer d’autres donneurs d’ouvrage afin d’offrir aux professionnels québécois des conditions d’exercice qui permettent de concevoir des projets à la fois beaux et durables.