Percé : une solution innovante à l’érosion côtière

Je reviens d’une visite à Percé où je suis allé, en compagnie de deux collègues, en apprendre davantage sur le projet de Protection et réhabilitation du littoral de l’anse du Sud de Percé, lauréat du Prix Visionnaire aux Grands Prix du génie-conseil québécois 2019. Le projet de réhabilitation a été réalisé après des tempêtes dévastatrices en 2015 et 2016, qui avaient causé des dégâts majeurs au niveau de la plage de l’anse du Sud, déjà aux prises avec un problème d’érosion côtière en constante progression depuis une vingtaine d’années.

En fait, nous avons organisé à Percé une visite ouverte au grand public, en collaboration avec la firme de génie-conseil Tetra Tech et la Ville de Percé. L’activité était animée par Jean Gauthier de Tetra Tech, chargé du projet de réhabilitation, accompagné par son collègue Marc Chrétien.

L’objectif était de présenter la réflexion et d’expliquer l’ingénierie derrière le projet lauréat, qui s’est aussi mérité plusieurs autres reconnaissances au cours de la dernière année.

Pour l’occasion, des citoyens et des commerçants de Percé étaient présents, de même que plusieurs invités spéciaux, dont la mairesse Cathy Poirier et la députée sortante et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier.

De gauche à droite : André Rainville, pdg de l’AFG; Jean Gauthier, Directeur – Ressources Eau, Tetra Tech; Marc Chrétien, Tetra Tech; Cathy Poirier, mairesse, Ville de Percé; Ghislain Pitre, directeur de l’aménagement et de l’urbanisme, Ville de Percé; Diane Lebouthillier, députée sortante et ministre du Revenu national; Jean-François Kacou, directeur général, Ville de Percé; Lisa-Marie Gagnon, chargé du projet de réhabilitation pour la Ville de Percé.

Je dois dire que ce projet de réhabilitation est une superbe réalisation.

En effet, non seulement l’ingénierie a permis de recréer un littoral naturel, mais l’aménagement des lieux offre maintenant à la population et aux visiteurs une promenade dont l’esthétique fait honneur à la beauté du paysage. Il faut souligner à ce niveau la contribution de la firme de génie-conseil AECOM, pour l’architecture de paysage, et de la firme d’architecture Vachon et Roy, entre autres collaborateurs.

Nous avons été témoins lors de cette visite de la grande fierté de toutes les parties prenantes. Les gens sont heureux des résultats de ce projet, qui revêt une importance capitale pour le tourisme en Gaspésie. Les dirigeants de la Ville de Percé s’en font parler tous les jours. Certains ont même avancé que la réhabilitation du littoral avait « sauvé » Percé… Difficile de mieux illustrer la valeur ajoutée du génie-conseil!

La plage de l’anse du Sud durant les travaux.

En résumé, le projet de réhabilitation consiste principalement à regarnir la plage de galets, une technique appelée « recharge de plage ». Cela peut sembler bien simple, mais un travail d’ingénierie sérieux est nécessaire en amont afin de concevoir des aménagements durables qui permettront de réduire l’impact des vagues sur le littoral.

C’est une solution durable et novatrice, puisque des ouvrages de protection semblables ont été aménagés ailleurs dans le monde, comme en méditerranée et aux États-Unis, mais peu d’exemples concrets de cette envergure existent au Québec.

Le projet a bénéficié d’une réflexion en profondeur et de l’analyse de plusieurs options. Le temps investi en optimisation par la firme de génie-conseil a permis d’identifier une solution efficace qui tient compte de l’impact visuel et qui s’est aussi avérée la plus économique à long terme, même en incluant des recharges périodiques prévues au cours des 50 prochaines années! Voilà un bel exemple de vision à long terme! Pour en savoir plus sur le projet, voici quelques extraits vidéos captés lors de notre activité…

La modélisation numérique et la conception

Les résultats et le profil d’équilibre

Le profil de construction et le design de la plage

L’aménagement du quai et le « RIPRAP »

L’esthétique du projet et la collaboration architectes-ingénieurs (avec Cathy Poirier et Ghislain Pitre)

Le « bourrelet » et la perméabilité du matériel

Je termine en remerciant tous les intervenants qui ont participé à l’organisation et qui étaient présents à l’activité. Fidèles à leur réputation, tous les gens de Percé que nous avons rencontrés étaient accueillants et chaleureux… C’est vraiment un beau coin de pays, encore plus depuis la réalisation de Tetra Tech et de la Ville de Percé… donc si vous cherchez une destination vacances pour l’été prochain, regardez du côté de la Gaspésie!