Cette section contient les derniers communiqués diffusés par l'AFG. Pour voir l'ensemble des nouvelles d'intérêt pour le secteur du génie-conseil, consultez la section Dernières nouvelles.

.
« Retourner aux communiqués
3 février 2022
L’AFG appuie la vision d’innovation proposée dans la Stratégie gouvernementale des marchés publics

Montréal, le 3 février 2022 – L’Association des firmes de génie-conseil – Québec (AFG) appuie les principes et les orientations mises de l’avant dans la Stratégie gouvernementale des marchés publics, dévoilée ce matin par la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, accompagnée de son adjoint parlementaire, Simon Allaire.

« La stratégie et le projet de loi déposés aujourd’hui sont un pas dans la bonne direction. Il reste cependant beaucoup de travail à faire afin de s’assurer que la qualité demeure le facteur prépondérant dans l’octroi des contrats de services professionnels d’ingénierie, un processus bien différent de l’achat de biens de consommation, » a affirmé Bernard Bigras, président-directeur général de l’AFG.

Les objectifs en matière d’achat québécois, d’acquisitions responsables, d’innovation, d’accessibilité des marchés publics et de processus d’acquisition performants répondent à plusieurs des recommandations présentées l’automne dernier dans la Feuille de route pour améliorer la réalisation des projets d’infrastructure publique.

L’AFG adhère particulièrement à la volonté de favoriser l’innovation et le développement durable, de s’éloigner de la méthode du plus bas soumissionnaire et d’augmenter l’accessibilité aux marchés publics tout en maintenant le haut niveau d’intégrité qui est aujourd’hui la norme au Québec.

Par ailleurs, l’AFG a récemment interpellé le gouvernement afin de demander une indexation des taux horaires des professionnels du génie-conseil qui offrent des services au gouvernement. Cet enjeu critique ne trouve toutefois pas de réponse dans l’annonce de ce matin et risque de nuire au développement de l’expertise en génie, qui est l’un des secteurs prioritaires de l’économie au Québec et pierre angulaire de l’innovation.

« Des mandats à taux horaires continuent d’être octroyés par des ministères et organismes publics sur la base de tarifs qui sont gelés depuis 13 ans et qui ne représentent pas une rémunération juste, équitable et compétitive par rapport aux autres provinces canadiennes, » a déploré Bernard Bigras.

Chantier de réflexion : Cadre réglementaire et contractuel

Dans la foulée de la présentation de la stratégie et de la création de l’Espace innovation, l’AFG annonce le démarrage immédiat des travaux d’un chantier de réflexion sur le cadre réglementaire et contractuel. Des membres de l’industrie et d’autres experts se joindront à ce chantier afin d’analyser le contenu de la stratégie et du projet de loi.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du lancement récent de trois chantiers de réflexion correspondant à autant de piliers majeurs liés au développement du génie-conseil québécois, soit la main-d’œuvre, l’innovation ainsi que le cadre réglementaire et contractuel.

À propos de l’Association des firmes de génie-conseil – Québec (AFG)
Fondée en 1974, l'Association des firmes de génie-conseil – Québec (AFG) représente des firmes de toutes les tailles et présentes dans toutes les régions du Québec à titre de porte-parole de l'industrie du génie-conseil et des services spécialisés dans le domaine de la construction et de l'environnement.

Partager:

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN