« Retourner aux nouvelles
9 décembre 2021

Lancement du Programme de soutien à la commercialisation et à l'exportation - 200 M$ pour propulser l'économie du Québec par l'exportation

MONTRÉAL, le 9 déc. 2021 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et Investissement Québec annoncent la mise en place du Programme de soutien à la commercialisation et à l'exportation (PSCE), doté d'une enveloppe de 200 millions de dollars sur cinq ans, pour bonifier et actualiser le soutien aux entreprises québécoises en matière de commercialisation et d'exportation.

Le PSCE est un élément phare du Plan d'action pour la relance des exportations dévoilé en mars 2021, qui vise à accroître les exportations du Québec pour que leur valeur atteigne 50 % du PIB québécois. Le programme s'inscrit en parfaite adéquation avec la vision ambitieuse et innovante pour l'économie du Québec, annoncée par le premier ministre François Legault. Il remplace le Programme Exportation - volet Entreprise et le Programme innovation - volet Soutien aux projets de commercialisation des innovations, qui ont pris fin récemment.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, et le président-directeur général d'Investissement Québec, M. Guy LeBlanc, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Aide pour accélérer la capacité de commercialisation et d'exportation des entreprises

Le PSCE se décline en trois volets ayant des objectifs distincts.

Le volet 1, en plus de servir la stratégie d'achat local du gouvernement du Québec, vise le renforcement de la capacité des PME à commercialiser leurs produits et services sur le marché québécois, en favorisant leur intégration dans des chaînes d'approvisionnement stratégiques au Québec et en augmentant leur aptitude à participer aux appels d'offres des grands donneurs d'ordres publics au Québec.

Le volet 2 touche le renforcement de la capacité d'exportation des PME et l'accélération de leurs projets sur les marchés hors Québec.

Enfin, le volet 3 vise à appuyer les grandes entreprises dans leurs projets structurants sur les marchés internationaux afin de favoriser leur internationalisation.

Contributions financières
Le PSCE prévoit accorder des soutiens financiers aux entreprises dont les projets se conforment aux critères du programme, sous forme de contribution non remboursable pouvant atteindre 50 % des dépenses admissibles jusqu'à concurrence de 250 000 $ répartis sur une période maximale de douze mois.

Les principales modalités ainsi que la façon de procéder pour se prévaloir du programme sont présentées sur le site >www.economie.gouv.qc.ca/psce. Les entreprises admissibles souhaitant obtenir plus d'informations ou bénéficier de ce soutien financer peuvent s'adresser à Investissement Québec dans leur région respective.

Citations
« Grâce au Programme de soutien à la commercialisation et à l'exportation, les entreprises qui souhaitent développer leurs marchés étrangers seront accompagnées à chacune des étapes de la commercialisation et de l'exportation de leurs produits et services. Celui-ci répond à l'un des principaux objectifs de notre vision économique, soit d'accroître la présence des entreprises québécoises sur les marchés de l'exportation et de diminuer le déficit de la balance commerciale du Québec. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Le Programme de soutien à la commercialisation et à l'exportation contribuera au développement de nombreuses PME québécoises sur la scène internationale. C'est avec fierté que nous appuierons la réalisation de projets stimulants et innovants qui accroîtront la notoriété du Québec dans le monde. »

Lucie Lecours, ministre déléguée à l'Économie

« Investissement Québec joue un rôle déterminant pour aider les entreprises à réussir leurs démarches de commercialisation à l'extérieur du Québec. Avec le PSCE à notre disposition, nos équipes sont pleinement outillées pour offrir l'appui financier et l'accompagnement aux exportateurs québécois vers les meilleures occasions d'affaires sur les marchés internationaux. »

Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec

Partager:

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN