« Retourner aux nouvelles
24 novembre 2021

L’AFG et l’AAPPQ proposent une Feuille de route pour améliorer la réalisation des projets d’infrastructure publique

Montréal, le 24 novembre 2021 – Dans l’attente du dépôt prochain par le gouvernement du Québec d’un projet de loi et d’une stratégie sur les marchés publics, l’Association des Architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) et l’Association des firmes de génie-conseil – Québec (AFG) rendent publiques leurs recommandations pour améliorer la réalisation des projets publics.

À la suite d’une consultation menée auprès de leurs membres respectifs, les deux associations formulent 33 recommandations pour améliorer les pratiques actuelles ainsi que la collaboration entre les donneurs d’ouvrage publics et les firmes de services professionnels dans le domaine de la construction.

« Le travail des firmes de services professionnels est déterminant au chapitre de la qualité et de la durabilité des infrastructures. Les règles qui encadrent les marchés publics, notamment les modes d’octroi de contrats pour des services professionnels, doivent tenir compte de cette réalité afin de favoriser l’innovation et la conception d’ouvrages durables », a affirmé Bernard Bigras, président-directeur général de l’AFG. « La réalisation de projets publics innovants passe par une juste reconnaissance de la valeur des services professionnels en architecture et en ingénierie. »

« Dans le domaine des services professionnels, une stratégie d’achat local devrait viser de maintenir et développer l’expertise québécoise en architecture et en ingénierie dans toutes les régions du Québec, en plus de contribuer à la consolidation d’une identité culturelle québécoise forte, ce que la politique nationale d'architecture et d'aménagement du territoire annoncée lors du discours inaugural devrait promouvoir », a souligné Lyne Parent, directrice générale de l’AAPPQ.

Les recommandations de la feuille de route touchent notamment le développement durable, l’achat local, l’innovation, les modes d’octroi de contrats et les appels d’offres.

En ce sens, l’AAPPQ et l’AFG adhèrent à la nouvelle vision économique dévoilée récemment par le premier ministre François Legault, qui repose sur la production et l’achat québécois, les exportations, l’innovation, la main-d’œuvre et l’économie verte.

Entre autres, dans le domaine des services professionnels d’architecture et d’ingénierie, cela signifie que les modes d’octroi de contrats doivent privilégier la compétence comme critère unique ou déterminant pour la sélection des fournisseurs. La règle du plus bas soumissionnaire et autres modes de sélection basés sur le prix ne sont pas compatibles avec les ambitions gouvernementales.

L’AAPPQ et l’AFG espèrent que leurs recommandations trouveront écho dans le projet de loi et la stratégie sur les marchés publics qui doivent être déposés bientôt par le Conseil du trésor.

CLIQUEZ ICI pour consulter la Feuille de route pour améliorer la réalisation des projets d’infrastructure publique (AAPPQ/AFG)

CONSULTEZ LE DOSSIER SPÉCIAL AFG sur les contrats publics (projet de règlement)

 

Partager:

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN