« Retourner aux nouvelles
29 juin 2021

Genium360 dévoile l’édition 2021 de l’enquête sur la rémunération en génie au Québec

Montréal, le 29 juin 2021 – À l’issue d’une vaste enquête auprès de ses membres, Genium360 dévoile son 29e rapport d’enquête sur la rémunération des salariés et diplômés en génie au Québec.

« Depuis près de 30 ans, cette enquête est devenue un outil de référence sur la rémunération en génie au Québec. Elle permet aux diplômés en génie et à leurs employeurs de se situer dans l’industrie. Cette année, l’intérêt est d’autant plus fort que l’enquête évalue l’impact de la crise sanitaire sur les salaires en génie. », indique Marc-André Lépine, président du conseil d’administration de Genium360.

Des salaires en génie à la hausse
En 2021, le salaire de base moyen en génie au Québec est de 108 193 $, affichant une augmentation de 3,95 % par rapport à 2020. L’indice du coût de la vie au Québec a augmenté de 2,20 % durant cette même période (Statistique Canada – mai 2021).

Les professionnelles en génie perçoivent aujourd’hui encore une rémunération plus faible de 13 % que leurs homologues masculins. Cependant, leur salaire a progressé de 5 % de plus qu’eux entre 2017 et 2021. Une tendance à suivre en lien avec le nombre de nouvelles diplômées en génie qui s’accentue année après année.

Impact de la pandémie
Les diplômés en génie interrogés ont indiqué à 70 % que la pandémie a eu des répercussions dans leur entreprise, engendrant, entre autres, une baisse des revenus et de la productivité.

Le télétravail est à l’honneur avec 85 % des répondants travaillant dans ces conditions. Sept professionnels sur dix indiquent souhaiter poursuivre le télétravail au moins une journée par semaine une fois la fin des mesures sanitaires.

Les employeurs de l’industrie étaient quant à eux 8 sur 10 à mentionner que la pandémie avait eu un impact sur leurs activités, dont la perte de mandats.

Des pistes pour comprendre la rémunération en génie
Trois facteurs influencent principalement la rémunération en génie : l’année de diplomation, la spécialisation du baccalauréat et le niveau d’études.

D’autres facteurs tendent à favoriser une hausse de salaire au sein du génie québécois : le genre, la nature de l’emploi, la région, le secteur d’activité, la taille de l’entreprise, son chiffre d’affaires, les heures supplémentaires, etc. Ces facteurs sont croisés et analysés finement dans le cadre de l’enquête sur la rémunération en génie.

Genium360 a réalisé l’enquête sur la rémunération en génie au Québec en collaboration avec la firme Léger du 22 mars au 18 avril 2021 auprès de 47 222 de ses membres.

Se procurer le rapport d’enquête 2021

https://www.genium360.ca/fr-ca/enquete-sur-la-remuneration/

Les membres de Genium360 ayant répondu au sondage aux mois de mars et avril 2021 ont reçu gratuitement le rapport d’enquête. Un prix « membres » à 100 $ est offert aux autres membres de la corporation. Les entreprises peuvent se procurer l’enquête 2021 au prix de 950 $. Finalement, l’ensemble des membres de Genium360 a accès en exclusivité à une calculatrice salariale conçue grâce aux données de l’enquête 2021.

À propos de Genium360
Genium360 est la plus grande communauté en génie au Québec avec 96 000 membres bénéficiant d’une adhésion gratuite et de services commerciaux avantageux. L'organisation est vouée au développement personnel et professionnel des salariés et des diplômés en génie québécois avec un programme de formation annuel, un babillard d’offres d’emplois, une calculatrice salariale et, depuis près de 30 ans, une enquête annuelle sur la rémunération en génie.

Source : Genium360

Partager:

FACEBOOK TWITTER LINKEDIN