Les lauréats 2012

Bâtiment Mécanique - Électrique
Bâtiment Structure
Énergie
Environnement
Gestion de projet ou gérance de construction
Industrie

Infrastructures de transport
International
Relève du génie-conseil
Télécommunications et nouvelles technologies
Prix Visionnaire

Catégorie: Bâtiment Mécanique - Électrique

De gauche à droite : M. Jacques Laparé, président du conseil d’administration de Gestion FÉRIQUE; M. Jacques De Grâce, chargé de projet, Pageau Morel; M. Alexandre Cassis, Chef de service - Services techniques, GlaxoSmithKline Biologicals - Amérique du Nord.

 

PRÉSENTÉ PAR FONDS FÉRIQUE
Firme :
Pageau Morel et associés inc.
Projet : Nouveaux bureaux de GlaxoSmithKline, à Sainte-Foy; une vitrine technologique surprenante, écologique, efficace!
Client : GlaxoSmithKline
Architecte : Hudon Julien Associés


À la suite d’un processus de sélection rigoureux, le géant mondial de la recherche pharmaceutique GlaxoSmithKline a confié à PAGEAU MOREL l’ingénierie de cette nouvelle vitrine technologique à Sainte-Foy.


Des équipes fortes et mobilisées ont permis d’intégrer de façon remarquable plusieurs technologies de pointe dans une structure de bois avant-gardiste. Géothermie à 100 %, dalles radiantes chaudes et froides, éclairage naturel et artificiel efficace, ventilation naturelle contrôlée par station météo, poutrelles de refroidissement actives et récupération des eaux de pluie ont été combinés de façon judicieuse et efficace.


Ainsi, grâce à un maillage impressionnant de diverses technologies, cet immeuble performant sera certifié LEED-NC Or élevée, fournissant un rendement supérieur de 52 % par rapport à un bâtiment comparable. Par leur passion de l’innovation, les ingénieurs-conseils de PAGEAU MOREL sont parvenus à atteindre et même dépasser les objectifs élevés de leur client, tout en respectant les budgets et les échéanciers prévus.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Bâtiment Structure

De gauche à droite : M. Daniel Primeau, vice-président Expertise et Gestion de projets – Clientèle ministères et organismes, Société immobilière du Québec; M. François Picher, ingénieur senior, chargé de projet, SNC-Lavalin inc., Division Transport, Infrastructures et Bâtiment; M. Denis Delangie, directeur général de la Direction générale des relations avec les sociétés d’État et des immobilisations, ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

 

PRÉSENTÉ PAR LA SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE DU QUÉBEC
Firme : SNC-Lavalin inc.
Projet : La Maison symphonique de Montréal
Client : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine
Architectes : Consortium Diamond Schmitt Architects/Ædifica


Située au cœur du quartier des spectacles, la Maison symphonique de Montréal constitue un projet d’une grande complexité technologique et contextuelle, offrant à l’Orchestre symphonique de Montréal un lieu de résidence permanent exceptionnel, répondant aux plus hautes exigences sur les plans de l’acoustique et de l’aménagement.


Deux ans d’efforts acharnés ont été nécessaires pour compléter ce projet des plus sophistiqués, dans le cadre d’un partenariat public-privé. Faisant preuve d’audace afin de créer une acoustique de classe mondiale, le Groupe Immobilier Ovation, composé de la firme de génie-conseil SNC-Lavalin, de la firme d’architecture Ædifica ainsi que de Diamond+Schmitt Architects, a mis en œuvre plusieurs solutions innovatrices et réalisé de véritables prouesses techniques. Ainsi, la structure de la salle de concert a été complètement dissociée des structures avoisinantes, éliminant toute vibration extérieure. Un projet au grand rayonnement, non seulement pour le talent artistique et culturel montréalais, mais également pour tout le génie-conseil québécois.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Énergie

De gauche à droite : M. Nicolas Dalmau, directeur, Énergie et développement stratégique, Alcoa; M. Pablo Gumucio, vice-président, associé, Transport et Distribution, Énergie, AECOM; M. Rached Jomni, vice-président, Transmission et Distribution, Énergie, AECOM; M. Julien Bouchard, consultant, AECOM.

 

PRÉSENTÉ PAR ALCOA
Firme :
AECOM
Projet : Projet d’interconnexion électrique Éthiopie-Djibouti
Client : Électricité de Djibouti (EDD) et Ethiopian Electric Power Corporation (EEPCO)

Dans un projet complexe aux impacts socioéconomiques importants, AECOM et son partenaire PB Power ont été retenus afin de réaliser l’interconnexion des réseaux électriques de Djibouti et d’Éthiopie. L’installation d’une ligne à deux circuits a permis la mise sur pied d’un réseau performant, capable de répondre aux besoins ruraux et urbains, comme l’alimentation des écoles ou des établissements de santé.


Plusieurs défis ont été surmontés avec succès, tels qu’une gestion complexe, la chaleur intense, une forte présence imprévue dans le sol de roc schisteux et un contrôle de la qualité exigeant.


En plus d’un volet humain omniprésent, le mandat confié à AECOM prévoyait un transfert de connaissances technologiques au bénéfice du personnel spécialisé local, à l’aide de sessions de formation théoriques et pratiques.


Au-delà de sa portée historique, ce projet structurant est devenu un véritable projet d’interconnexion culturelle, porté par un seul et même grand désir de réussite.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Environnement

De gauche à droite : M. Charles Tremblay, directeur commercial services aux membres, Notarius; M. Robert Hamelin, associé, Directeur environnement, CIMA+; M. Olivier Gauthier, associé, Transport / Génie routier, CIMA+.

 

PRÉSENTÉ PAR NOTARIUS
Firme : CIMA+
Projet : Protection de l'autoroute 20 et restauration du marais de Rivière-du-Loup
Client : Ministère des Transports du Québec


Ce projet pilote, réalisé en un temps record, consistait à concevoir et à mettre en place un ouvrage visant trois objectifs : protéger un tronçon de l’autoroute 20 menacé par l’érosion d’un marais, favoriser la restauration de ce marais et créer un habitat de réserve du poisson.


Cette réussite est l’œuvre d’une équipe chevronnée en environnement, en génie maritime et en génie côtier, qui a fait preuve d’un grand souci de l’environnement à chacune des étapes du projet, soit l’étude de faisabilité, le développement de l’option d’aménagement recommandée, la préparation des plans et des devis, l’élaboration d’un programme de suivi de l’évolution des processus, la surveillance des travaux et la réalisation d’un programme de suivi à long terme.


Constituant une première au Québec, cette réalisation aux impacts environnementaux majeurs reflète la mise en œuvre d’une vision stratégique s’insérant dans une démarche de développement durable.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Gestion de projet ou gérance de construction

De gauche à droite : M. Michel Gasse, vice-président corporatif – Immobilier, Loto-Québec; M. Sébastien Tremblay, Associé, Directeur de projet / Gestion de projet, CIMA+; M. Michel Parent, Directeur général planification & développement projets immobiliers, Université de Sherbrooke.

 

 

PRÉSENTÉ PAR LOTO-QUÉBEC
Firme :
CIMA+
Projet : Le Centre de collaboration MiQro Innovation à Bromont
Client : Université de Sherbrooke
Architectes : Cimaise / MSDL (Menkès, Shooner, Dagenais, LeTourneux Architectes)


En 2009, l’Université de Sherbrooke a lancé, en partenariat avec IBM et Teledyne Dalsa, le projet de création d’un Centre d’innovation en microélectronique.


La gestion complexe de ce projet, nécessitant l’intégration de plusieurs disciplines et la consultation de multiples intervenants, a été confiée à CIMA+. Faisant preuve d’une vision globale et d’une grande écoute des besoins du client, l’équipe de professionnels a relevé le défi de réaliser, en collaboration avec les architectes Cimaise-MSDL et les ingénieurs CIMA+/Teknika, ce centre comprenant un bâtiment de conception de 50 200 pi² et un bâtiment de fabrication de 113 600 pi², composé d’une trentaine de laboratoires de type salle blanche, dont la plus « propre » au Canada.


Sans aucun compromis au chapitre de la qualité, CIMA+ est parvenue à livrer ce projet mené de main de maître en respectant un échéancier serré, et à un coût final en dessous du budget de référence.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Industrie

De gauche à droite : M. François Vallerand, Vice-président - Relations clients - Programmes, Dale Parizeau Morris Mackenzie; M. David Runnels, directeur de projet, BBA inc.; M. Luc Lessard, vice-président principal et chef de l’exploitation, Corporation Minière Osisko.

 

PRÉSENTÉ PAR DALE PARIZEAU MORRIS MACKENZIE
Firme :
BBA inc.
Projet : Conception de la mine d'or Osisko à Malartic
Client : Corporation Minière Osisko


En 2004, la Corporation Minière Osisko fait l’acquisition du gisement Canadian Malartic, dans la région de Val-d’Or. Convaincue des possibilités d’exploitation de cette mine d’or, Osisko retient, en 2007, les services de BBA afin de réaliser les études d’évaluation économique préliminaire et de faisabilité, qui confirment le potentiel du site.


L’ingénierie de détail de ce projet d’une très grande ampleur est également confiée à l’équipe multidisciplinaire de BBA, qui propose et implante des solutions uniques quant à la conception, au choix des équipements et à la modélisation 3D. En collaboration avec son client, et faisant preuve d’un savoir-faire et d’un savoir-être dignes de mention, BBA a savamment orchestré les phases d’ingénierie avec celles de la construction, réalisée à l’aide d’équipements gigantesques dans des conditions climatiques hivernales difficiles.


Un projet grandiose, qui repousse les limites de l’ingénierie dans le domaine du traitement du minerai et dont le succès rejaillit sur toute la profession.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Infrastructures de transport

De gauche à droite : M. Pierre Dauphinais, Directeur exécutif, Gestion des projets majeurs, Société de transport de Montréal (STM); M. Paul Dandois, associé, Bâtiment / Structure, CIMA+; M. Pierre Moffet, vice-président, CIMA+.

 

PRÉSENTÉ PAR LA SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE MONTRÉAL
Firme :
CIMA+
Projet : Pont en arc à Stoneham
Client : Ministère des Transports du Québec
Architecte : Lemay Associés


Le mandat d’identifier le type de structure nécessaire afin de permettre au boulevard Talbot de franchir la future autoroute 73 a été confié à CIMA+, qui a ensuite réalisé la conception remarquable et efficace de ce véritable ouvrage d’art.


L’équipe d’ingénieurs-conseils était convaincue qu’il était possible de construire un pont ayant un tablier de faible épaisseur, permettant de respecter le dégagement vertical sous l’ouvrage, tout en minimisant les excavations de roc. Dans cette optique, CIMA+ a proposé une solution originale, esthétique et économiquement avantageuse, soit un concept de pont en arc. Réalisé dans le respect des échéanciers et des budgets, grâce à une gestion intelligente et globale du projet, ce pont incitera à produire des aménagements de qualité.


Cette réalisation unique, qui se démarque des ouvrages standards et qui intègre de belle façon l’architecture, a représenté une occasion exceptionnelle d’apprentissage et a entraîné plusieurs retombées pour la profession.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: International

De gauche à droite : M. Jason Choo, Director of Channel Sales chez Deltek; M. Rosaire Sauriol, vice-président principal et chef de l’exploitation Gestion Construction, Dessau; Mme Dominique Fortier, vice-présidente Opérations, Dessau.

 

PRÉSENTÉ PAR DELTEK
Firme :
Dessau
Projet : Assainissement pluvial et sanitaire du canal Guajimía et ses affluents à Santo Domingo, République dominicaine
Client : Corporación del Acueducto y Alcantarillado de Santo Domingo (CAASD)


Le bassin inférieur de la vallée de Guajimía, traversé par de nombreux affluents, est caractérisé par la présence d’habitats précaires et très denses où environ 300 000 habitants ne bénéficient pas de services sanitaires de base et sont exposés aux risques de cours d’eau fortement pollués.


Dans un contexte d’enjeux humains prépondérants et malgré des conditions difficiles liées au climat et au milieu urbain, l’équipe de Dessau a démontré une grande mobilisation afin de réaliser un projet durable d’assainissement pluvial et sanitaire, incluant un volet socio-environnemental d’envergure.


Les travaux comprenaient le remplacement des canaux à ciel ouvert par un réseau enfoui de 56 km, la construction d’une usine de traitement des eaux usées et d’un émissaire sous-marin de 565 m, de même que l’aménagement de près de 900 logements sociaux et la relocalisation d’autant de familles.


Un projet aux répercussions sociales majeures qui offre désormais à la population riveraine une nouvelle qualité de vie.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Relève du génie-conseil

De gauche à droite : M. Luc Vermette, président du conseil d’administration de l’AICQ et président-directeur général de Johnston-Vermette; M. Charles Julien, chargé de projet, Dessau; M. Nicolas Bessette, directeur adjoint Ressources techniques, Centre de santé et de services sociaux du Suroît.

 

PRÉSENTÉ PAR L'AICQ ET SES PARTENAIRES
Firme :
Dessau
Projet : Centre d’hébergement Cécile-Godin à Beauharnois, par Charles Julien, ing., LEED AP BD+C
Client : Centre de santé et de services sociaux du Suroît
Architectes : Lemay/Dimension 3/Laniel Architectes


Diplômé en génie mécanique de l’École Polytechnique, Charles Julien a entrepris sa carrière chez Dessau à l’été 2006. Trois ans plus tard, après avoir démontré un esprit d’équipe, une profondeur technique et une grande polyvalence dans divers projets, il a joué un rôle clé dans le projet d’agrandissement du centre d’hébergement Cécile-Godin.


Initialement désigné comme concepteur en mécanique, Charles est rapidement devenu chargé de projet, à la suite du départ d’un collègue. C’est donc en tant que chargé de projet mécanique-électricité, coordonnateur technique, concepteur principal en mécanique, responsable du dossier des subventions et surveillant de chantier que Charles a réalisé avec succès cet important projet. Le client et ses collaborateurs ont exprimé une grande satisfaction à l’égard de son travail, soulignant le leadership, l’esprit d’analyse et la grande rigueur qui lui ont permis de prendre en charge l’ensemble du projet et d’obtenir de bons résultats grâce à des solutions originales.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Télécommunications et nouvelles technologies

De gauche à droite : M. Claude Carmel, directeur des partenaires Autodesk, Autodesk Canada; M. Simon Béliveau, chef d’équipe, télécommunications, AECOM; Mme Josée Couture, Coordonnatrice des projets majeurs et chef du Service des projets p.i., Direction de l’Outaouais, ministère des Transports du Québec.

 

PRÉSENTÉ PAR AUTODESK CANADA
Firme :
AECOM
Projet : Télécommunications sans-fil du nouveau centre de gestion de la circulation (CGC) de Gatineau
Client : Ministère des Transports du Québec


Le ministère des Transports du Québec a mandaté les ingénieurs d’AECOM afin de faire les études, la conception et le suivi de réalisation d’un centre de gestion de la circulation à Gatineau. Les objectifs d’améliorer la sécurité des utilisateurs et la rapidité d’intervention en cas d’incident sur le réseau routier ont été atteints rapidement, et à coût avantageux, grâce à un vaste réseau de télécommunications sans fil qui supporte 19 sites de vidéosurveillance routière.


Les images retransmises sont supervisées au centre de gestion par le personnel du Ministère, à l’aide d’un mur d’écrans et d’un système informatique sophistiqué.


Les idées novatrices de l’équipe de conception d’AECOM ont permis la mise en œuvre d’un projet sans précédent pour ce type de réalisation. Le choix de technologies performantes et leur adaptation aux exigences du projet font preuve d’innovation et offrent un réseau des plus fiables et des fonctionnalités flexibles, à l’entière satisfaction du client.



Retour au haut de la page↑

Catégorie: Prix Visionnaire

De gauche à droite : M. Réal Laporte, président d'Hydro-Québec Équipement et services partagés & président-directeur général de la SEBJ; M. Yves Charest, Directeur principal Bâtiments, industries, R&D, exp; M. Bernard Blier, chargé de projet principal, exp.

 

PRÉSENTÉ PAR HYDRO-QUÉBEC
Firme :
exp
Projet : TPG : Traitement photocatalytique des gaz à Moncure, Caroline du Nord
Client : Uniboard Pfleiderer


Dans le cadre de son mandat avec Uniboard Pfleiderer, exp a inventé un nouveau procédé d’oxydation par photocatalyse permettant de détruire certains composés organiques volatils, comme le formaldéhyde. Cette technologie innovatrice permet d’utiliser seulement l’énergie nécessaire pour détruire les composés organiques polluants dans les émissions des gaz industriels et d’éviter de générer des gaz à effet de serre supplémentaires, en plus d’être compacte, économique et non polluante.


Véritable exploit, la technologie unique développée par exp est brevetée ou en examen dans 39 pays. Il s’agit d’une première mondiale dans le cas de l’oxydation avancée utilisant le peroxyde d’hydrogène comme agent oxydant, à une échelle industrielle, pour traiter de façon dynamique des gaz polluants.


En acceptant un risque financier important et en mettant à contribution une équipe hautement qualifiée, exp a relevé avec brio cet énorme défi. Les bénéfices immenses pour l’environnement et les résultats impressionnants obtenus font rayonner le génie-conseil québécois partout dans le monde.



Retour au haut de la page↑