Les Lauréats 2010

Bâtiment Mécanique - Électrique
Bâtiment Structure
Énergie
Environnement
Gestion de projet ou gérance de construction
Industrie

Infrastructures de transport
Infrastructures urbaines
International
Relève du génie-conseil
Télécommunications et nouvelles technologies
Prix Visionnaire

Catégorie: Bâtiment - Mécanique Électrique

De gauche à droite : M. Marcel Vézina, président de Gestion FÉRIQUE, M. Roland Charneux, vice-président et chargé de projet de Pageau Morel et M. Christopher Sweetnam-Holmes, directeur de Développements ÉcoCité.

Présentée par Fonds Férique
Projet : Abondance Montréal – Le Soleil, premier triplex urbain à consommation d'énergie nette nulle
Firme : Pageau Morel
Client : Développements ÉcoCité

Grâce au maillage des diverses technologies et expertises en conception intégrée, le projet Abondance Montréal – Le Soleil réduit la consommation d'énergie à un minimum. La grande originalité dans les solutions apportées par l'équipe de Pageau Morel en matière d'efficacité énergétique et d'ingénierie mécanique-électrique représente un véritable tour de force.

En misant sur la synergie entre tous les professionnels œuvrant sur le projet et en accordant une importance particulière à l'écoute des besoins du public, Pageau Morel a tout mis en œuvre pour que les solutions retenues contribuent à promouvoir l'utilisation d'énergies renouvelables, tout en demeurant abordables et durables.

Avec l'intégration de techniques et de technologies telles que des panneaux photovoltaïques, la géothermie, l'éclairage naturel ou la récupération des eaux de pluies, la réalisation du tout premier triplex urbain à consommation énergétique nulle au pays aura un impact important sur la profession et sur l'avenir du parc immobilier canadien.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Bâtiment Structure

De gauche à droite : M. Richard Verreault, président et chef de la direction de la Société immobilière du Québec, Mme Sylvie Dufour, chargée de projet de Cegertec Experts-Conseils et M. Jean Morneau, directeur du service Immeubles et équipements motorisées à la Ville de Saguenay.

Présentée par la Société immobilière du Québec
Projet : Construction du bâtiment d'accueil du port d'escale du quai A.-Lepage à La Baie, Saguenay
Firme : Cegertec Experts-Conseils inc.
Client : Ville de Saguenay

Dans une optique de développement durable, Cegertec a réalisé, en partenariat avec la Ville de Saguenay, une infrastructure qui permettra à la région d'encourager l'essor de son industrie touristique.

Le bâtiment d'accueil du quai Agésilas-Lepage, élément clé de l'important terminal de croisières à fonctions multiples de La Baie, est une réalisation de grande classe qui s'intègre parfaitement dans son environnement et qui offre une porte d'entrée invitante sur la ville.

En dépit de nombreuses contraintes techniques au chapitre des fondations, de l'ossature, de la mécanique et de l'électricité, ce projet de construction a été réalisé dans les délais impartis. Soucieux de respecter le souhait de son client de mettre en valeur le bois, Cegertec a collaboré étroitement avec l'équipe d'architecte afin de réaliser une infrastructure qui constitue un exemple tangible d'une utilisation écologique de ce matériau.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Énergie

De gauche à droite : M. Richard Lamarche, vice-président, Énergie chez Alcoa Canada, M. Claude Chartrand, vice-président – Direction des Opérations Amériques chez RSW, et M. Jacques Martin, ingénieur-concepteur du projet chez RSW.

Présentée par Alcoa
Projet :
Projet hydroélectrique Ashlu Creek (49.9 MW) à Squamish, Colombie-Britannique
Firme : RSW inc.
Client : Innergex Énergie Renouvelable

Mandaté pour reprendre un projet à pied levé, RSW a réussi à mobiliser d'urgence une équipe des plus compétentes, dont le travail a permis de réaliser des ouvrages d'art majeurs de l'aménagement hydroélectrique Ashlu Creek, sur le territoire de la Première Nation Squamish, en Colombie-Britannique.

Construite dans un lieu représentant un véritable défi logistique, cette centrale hydroélectrique utilise un court segment de rapides à forte pente pour développer une capacité de 49,9 MW et ainsi alimenter quelque 24 000 foyers.

RSW a su prendre rapidement les bonnes décisions techniques en fonction des impacts environnementaux et humains immédiats. L'expertise de la firme aura notamment permis de rendre plus écologique et économique à construire l'ouvrage en enrochement, et de garantir l'intégration d'un procédé de dissipation de l'énergie unique au monde pour une centrale hydroélectrique. En intégrant ce projet au paysage, RSW s'assurait également de réduire l'impact visuel et de sauvegarder la faune aquatique.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Environnement

De gauche à droite : M. Harout Chitilian, conseiller de la Ville de Montréal pour le district Bordeaux-Cartierville, M. Guy Fouquet, vice-président – Aménagement, Environnement et Sciences de la terre pour Les Consultants S.M., Mme Lyne Chartier, directrice et chargée de projet Environnement et développement durable chez Teknika HBA, M. Pierre Bertrand, vice-président Environnement et développement durable de Teknika HBA et M. Jacques Désilets, directeur au Groupe S.M.

Présentée par la Ville de Montréal
Projet : Restauration du site 1, complexe minier Eustis, en Estrie
Firmes : Les Consultants S.M. / Teknika HBA
Client : Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

Les forces de Les Consultants S.M. et de Teknika HBA ont été mises en commun afin de restaurer le parc à résidus miniers Eustis 1, en Estrie, constitué d’un monticule de résidus générateurs de drainage minier acide et d’une zone d’épanchement s’étendant jusqu’à la rivière Massawippi.

La solution élaborée comprend la mise en place d’une cellule de confinement des résidus, recouverte d’une combinaison originale de matières résiduelles provenant d’usines de pâtes et papiers de la région et de géomembranes, ainsi qu’un aménagement faunique en rive.

L’expertise en éco-ingénierie des partenaires de ce consortium, jumelée au soutien du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, a permis d’atténuer l’impact significatif des eaux contaminées provenant du parc à résidus. Un projet qui s’inscrit parfaitement dans les orientations de la Stratégie minérale du Québec, adoptée par le gouvernement afin de restaurer les sites miniers abandonnés et d’assurer une meilleure protection de l’environnement pour l’avenir.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Gestion de projet ou gérance de construction

De gauche à droite : M. Michel Gasse, Directeur corporatif du développement immobilier de Loto-Québec, M. Sébastien Tremblay, chargé de projet de CIMA+ et M. René Alarie, Directeur – Services des immeubles à l'Université de Sherbrooke.

Présentée par Loto-Québec
Projet : Campus de l'Université de Sherbrooke à Longueuil
Firme : CIMA+
Client : Université de Sherbrooke

Menée de main de maître, la gestion assurée par l'équipe de CIMA+ a permis la réalisation de cet ambitieux projet de développement, qui confirme l'enracinement de l'Université de Sherbrooke en Montérégie. L'équipe a dû relever plusieurs défis de taille au chapitre de la gestion de projet, notamment le grand nombre d'intervenants connexes, le respect du budget et des échéanciers ne laissant aucune marge d'erreur.

Le modèle d'intervention proactif lors de l'exécution des travaux, ainsi que l'excellence et la grande mobilisation des ressources de CIMA+ ont été soulignés.

Les composantes majeures du nouveau campus intègrent 465 places de stationnement sur trois niveaux de sous-sol, des espaces commerciaux et des services aux étudiants, des classes polyvalentes et des étages réservés pour les facultés. Au troisième niveau apparaît aussi une terrasse qui s'articule autour de bassins d'eau et de plantations, permettant la détente avec comme arrière-plan une vue splendide sur le campus vertical et la métropole.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Industrie

De gauche à droite : M. Jean-Charles Massicotte, vice-président principal - Stratégies et relations clients chez Dale Parizeau Morris Mackenzie, M. Pierre Trudel, Directeur technique, Mines de RSW et M. Daniel Gilbert, vice-président Finance de la Corporation minière Rocmec.

Présentée par Dale Parizeau Morris Mackenzie
Projet : Usine de concentration souterraine pour une mine d'or en Abitibi
Firme : RSW inc. (RSW-Béroma inc.)
Client : Corporation minière Rocmec inc.

Le projet d'usine de concentration souterraine pour une mine d'or de la Corporation minière Rocmec, en Abitibi, apporte des réponses à certains des plus grands enjeux de cette industrie en matière environnementale. La réduction de l'eau utilisée et l'élimination des produits chimiques et du parc à résidus en surface font de ce concept un modèle à suivre dans ce domaine.

La qualité de la contribution de RSW aux étapes de conception, de fabrication, d'installation et de mise en service de l'usine a permis le succès de ce projet unique en son genre dans l'histoire de l'industrie minière québécoise. D'un point de vue technique, la miniaturisation d'une usine de concentration en vue de son installation dans une galerie souterraine exigüe comportait des difficultés systémiques surmontées avec succès.

Une innovation applicable dans d'autres mines et exportable, qui promet de faire briller le génie-conseil québécois sur les scènes nationale et internationale.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Infrastructures de transport

De gauche à droite : à l'avant, M. Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, direction générale de Montréal et de l'Ouest au ministère des Transports du Québec, M. Pierre Hénault, vice-président – Ingénierie Mécanique et Électricité, Division Transport, Infrastructures et Bâtiment chez SNC-Lavalin et M. Étienne Therrien, Gérant de projets – Projets de construction de Aéroports de Montréal, entourés de l'équipe de SNC-Lavalin M. Jean-François Harpin, M. Sébastien Lambert, M. Marc Lajeunesse, M. Normand Dubuc et M. Mathieu Côté.

Présentée par le ministère des Transports du Québec
Projet : Système de manutention de bagages au nouveau secteur des départs transfrontaliers, Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau
Firme : SNC-Lavalin inc.
Client : Aéroports de Montréal

Dans le cadre de la relocalisation du secteur des départs transfrontaliers à l'Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, SNC-Lavalin s'est vu confier le projet de concevoir un nouveau système de manutention de bagages. Entre autres exigences, le processus de prédédouanement devait être modifié afin de satisfaire aux nouvelles exigences du « US Department of Homeland Security ».

Afin de réaliser ce projet selon les attentes des usagers et dans le respect du budget et des échéanciers serrés, l'équipe de SNC-Lavalin a fait preuve d'un remarquable professionnalisme et d'une grande compétence technique.

Aujourd'hui, le nouveau secteur des départs transfrontaliers comprend un système de manutention de bagages de la plus haute qualité, doté d'un processus unique au monde de prédédouanement entièrement automatisé. La méthode innovatrice de suivi développée afin d'assurer l'association passager-bagages est appelée à devenir une référence dans le milieu aéroportuaire à la suite de ce projet couronné de succès.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Infrastructures urbaines

De gauche à droite : M. François Payette, Directeur – Direction des infrastructures au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Martin Bonhomme, chargé de projets pour Les Consultants LBCD et Mme Elizabeth A. Corker, ex-mairesse de la Ville d'Hudson.

Présentée par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
Projet : Assainissement des eaux usées, Ville d'Hudson
Firme : Les Consultants LBCD inc.
Client : Ville d'Hudson

Devant un problème récurrent d'odeurs et de salubrité causé par la contamination des eaux de surface par les effluents de systèmes septiques, la Ville d'Hudson a mandaté Les Consultants LBCD afin d'instaurer un programme d'assainissement des eaux usées.

Contraints de construire l'usine en plein centre-ville, l'équipe d'ingénieurs-conseils a dû faire preuve d'audace et d'innovation afin d'offrir une solution globale répondant aux attentes élevées des professionnels et des résidants de la ville. L'implantation d'une usine de traitement des eaux usées par réacteur biologique séquentiel et la construction de plus de 12 kilomètres de conduites d'égout sanitaire ont permis de réaliser ce projet de plus de 20 millions de dollars dans un temps record.

Une équipe dédiée et une démarche structurée d'information à la population ont rendu possible le développement d'une infrastructure qui améliorera la qualité de vie de tous les citoyens à long terme.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: International

De gauche à droite : Mme Isabelle Courville, présidente d'Hydro-Québec TransÉnergie, M. Michel Claisse, directeur de projet chez RSW et M. Hafid Bouzaïene, responsable technique du projet chez RSW.

Présentée par l'AICQ et ses partenaires
Projet : Études d'exécution et surveillance des travaux du barrage Boussiaba, Algérie
Firme : RSW inc. (RSW International inc.)
Client : Agence Nationale des Barrages et Transferts

Sélectionnée sur la base de sa compétence, RSW International a obtenu le mandat des études d'exécution et de surveillance des travaux du barrage Boussiaba, en Algérie. Privilégiant l'utilisation de matériaux locaux pour la construction de cet ouvrage aux impacts socioéconomiques majeurs, RSWI a complété le projet un mois en avance sur l'échéancier en raison d'une forte mobilisation du personnel.

Une membrane en PVC assure l'étanchéité de ce barrage haut de 52 mètres et d'une capacité maximale de retenue de 155 hm3. Considérant la chaleur et la qualité des matériaux disponibles, RSWI a opté pour un béton à faible teneur en ciment et pour une méthode de pose du BCR dite en plan incliné, limitant les joints de reprise et accélérant les travaux.

Si l'eau est porteuse d'espoir, ce barrage en aura haussé le niveau grâce à RSWI qui a transformé l'Oued Boussiaba en force nouvelle de développement pour la région.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Relève du génie-conseil

De gauche à droite : M. Steeve Fiset, président du conseil de l'AICQ, M. Jean-Philippe Moreau, directeur de projet R&D chez BPR et président du Forum des jeunes professionnels de l'AICQ, M. Yan Ferron, lauréat du prix de la relève et chargé de projets de Pageau Morel, M. Jean-François Deschamps, mentor et chargé de projets de Pageau Morel, et M. François Beaudry, directeur de projet à la Buanderie centrale de Montréal.

Présentée par l'AICQ et ses partenaires
Candidat et projet : Yan Ferron pour la modernisation de la Buanderie centrale de Montréal
Firme : Pageau Morel
Client : Buanderie centrale de Montréal

Offrant des services de buanderie aux hôpitaux de l'Île de Montréal depuis 30 ans, la Buanderie centrale de Montréal entame en 2006 un important projet visant à augmenter sa productivité et la qualité de son environnement interne.

Remarqué dès le début du projet pour son autonomie et sa proactivité, l'ingénieur d'à peine trois ans d'expérience Yan Ferron, de Pageau Morel, a su démontrer sa capacité d'innovation dans la conception et l'intégration de nouveaux systèmes efficaces, malgré des contraintes strictes d'espace et de maintien continu de la production.

Doté d'un grand leadership et passionné de développement durable, ce jeune ingénieur de la relève a apporté des solutions techniques innovatrices qui ont assuré une réussite sur les plans de la qualité de l'environnement de travail et des économies. Ses efforts et son souci d'améliorer le confort des employés ont contribué à faire de la Buanderie centrale de Montréal l'une des plus efficaces en Amérique du Nord !

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Télécommunications et nouvelles technologies

De gauche à droite : M. Raymond Snow, directeur des ventes des solutions de génie civil chez Autodesk Canada, M. Steeve Fiset, président de BBA, M. Jean-Marc Tremblay, directeur de projet chez BBA et M. Jacques Dion, président de Corporation Nuvolt.

Présentée par Autodesk Canada
Projet : Système de monitorage de réseaux électriques
Firme : BBA Inc.
Client : Corporation Nuvolt inc.

Les dirigeants de Nuvolt caressaient l'idée d'un système qui permettrait de mettre en valeur leur expertise en monitorage de réseaux électriques dans le domaine agricole. Leur rêve : développer un système capable de détecter les anomalies liées à un réseau électrique, en analyser les causes et fournir des solutions aux opérateurs d'installations agricoles. Ils se tournent alors vers BBA.

Dans une puissante synergie fondée sur la complémentarité de leurs expertises et le respect réciproque des compétences de leurs équipes respectives, le travail de recherche et développement réalisé par BBA et Nuvolt a permis de développer un système de monitorage de réseaux électriques capable de prélever, de combiner et d'analyser des milliers de paramètres à la seconde, de diagnostiquer des défaillances d'équipement et de fournir des solutions aux opérateurs de ferme. La solution à ce défi technologique majeur suscite aujourd'hui un grand intérêt dans le domaine agricole et auprès des investisseurs.

Retour au haut de la page↑

Catégorie: Prix Visionnaire

De gauche à droite : M. Réal Laporte, président d'Hydro-Québec Équipement et président-directeur général de la SEBJ, M. François N. Tadros, vice-président affaires corporatives de Stavibel et M. Jean-Maurice Matte, maire de la Ville de Senneterre.

Présenté par Hydro-Québec
Projet : Caserne des pompiers de Senneterre
Firme : Stavibel inc.
Client : Ville de Senneterre

Le projet de construction d'une nouvelle caserne de pompiers à la ville de Senneterre est le résultat d'efforts concertés de la ville et des municipalités environnantes afin de répondre aux exigences du schéma de risques contre les incendies.

Dans le contexte réglementé du monde municipal, la valeur ajoutée et l'originalité des services d'ingénierie de Stavibel ont contribué à transformer un ancien réservoir souterrain d'eau potable en caserne de pompiers. Le succès de ce projet repose sur l'écoute des besoins du client et sur la nature ingénieuse et bien adaptée de la solution proposée.

Véritable partenaire stratégique de la ville, l'équipe d'ingénieurs-conseils a offert une contribution exceptionnelle dès les premières phases du projet, dont la réussite reflète toute la force créative et innovatrice du génie-conseil québécois. En outre, la ville a pu faire l'acquisition de deux camions de pompiers en utilisant les fonds économisés par rapport au budget initial grâce à cette solution qui fait preuve d'une vision intelligente.

Retour au haut de la page↑