Hommage


De gauche à droite :
Monsieur Jules Côté, Vice-président Opérations, Aluminerie Alouette inc., Monsieur Yves Cadotte, Vice-président principal et directeur général, division Transport et Infrastructures, SNC-Lavalin inc., Monsieur Jean Simon, Président, Métal primaire - Amérique du Nord, Rio Tinto Alcan, Monsieur Jean-Pierre Gilardeau, Président, Alcoa Canada

Si le génie-conseil québécois voue son expertise à réaliser des projets porteurs, de plus en plus complexes aux niveaux environnemental, social et économique, et rayonne partout sur la planète, c'est grâce à la confiance accordée en amont par de grands partenaires comme Rio Tinto Alcan, Alcoa Canada Première Fusion et Aluminerie Alouette.

La relation fusionnelle entre le génie-conseil et les trois principaux joueurs de l'industrie de l'aluminium crée un levier de développement pour les firmes d'ingénierie qui proposent désormais les services d'une masse critique d'experts. Les productrices d'aluminium reconnaissent en ces firmes des partenaires de premier plan, à même de répondre aux normes d'ici et d'ailleurs. De cette relation enviable est né un savoir faire « made in Québec » qui permet à l'industrie de l'aluminium et au génie-conseil d'entretenir un leadership reconnu sur le plan mondial.

Géante de l'économie québécoise et accélératrice de développement social, l'industrie de l'aluminium est en pleine effervescence avec une masse salariale totalisant au Québec plus de 800 millions de dollars, des achats de biens et services faits au Québec d'une valeur annuelle de 1,7 milliard de dollars et des dépenses en recherche et développement de plus de 30 millions par année. Depuis 1985 les entreprises du secteur de l'aluminium ont investi plus de 15 milliards dans des projets majeurs au Québec.

Alors que l'on estime que la demande mondiale d'aluminium doublera d'ici 2020, il faut souligner la ferme volonté de l'industrie d'implanter une culture du développement durable en réduisant les gaz à effets de serre, les matières dangereuses et les polluants atmosphériques qu'elle produit. Le recyclage de l'aluminium requiert 95 % moins d'énergie que la production du métal primaire, voilà pourquoi l'industrie favorise la récupération. L'efficacité énergétique est également au cœur des activités de l'industrie avec des programmes complexes permettant de produire plus avec moins d'énergie.

L'ensemble des membres de l'AICQ, qui considèrent que l'excellence est la voie d'avenir, salue les productrices d'aluminium du Québec qui partagent cette même vision.

Rio Tinto Alcan, Alcoa Canada Première Fusion et Aluminerie Alouette, nous vous remercions pour votre confiance et votre expertise et nous vous rendons hommage pour votre importante contribution au développement de la société québécoise depuis plus de 100 ans.

Le génie-conseil du Québec

Photos: Olivier SAMSON