Réfection de la tour du Stade olympique

stade_olympique2018_0335

L’émission Découverte de Radio-Canada a présenté dimanche dernier un reportage très intéressant sur le projet de réfection de la tour du Stade olympique, qui est, rappelons-le, la plus haute tour inclinée au monde. Ce projet d’une grande complexité vise de permettre à Desjardins d’y loger plus de 1000 employés à compter de 2018.

Les différents intervenants, dont l’ingénieur en structure Pierre Rodrigue, de WSP, et l’architecte Anik Mandalian, de la firme Provencher_Roy, expliquent dans ce reportage certains des défis qu’ils ont eu à relever pour réaliser le projet.

La réfection nécessitait notamment l’installation d’une grue de quelque 200 mètres, et des solutions créatives ont dû être imaginées pour permettre l’installation de grandes vitres sur toute la hauteur malgré les surfaces courbées de la tour.

En plus de WSP qui était en charge de la structure, la firme de génie-conseil Bouthillette Parizeau a travaillé sur le volet mécanique-électrique, qui représentait sa part de défis.

La firme Maya HTT, spécialisée en services de simulation numérique 3D/CFD en thermique, fluide, structure et acoustique, a d’ailleurs pris part à ce projet pour évaluer les risques de condensation sur les verrières pour différents scénarios, un mandat qui exigeait une expertise pointue en raison des grands espaces et des géométries complexes.

Bref, un beau projet que vous pourrez découvrir dans ce reportage ou si vous allez faire un tour dans l’Est de Montréal… Lors de journées grises comme aujourd’hui (voir photo de couverture) l’impact n’est pas optimal, mais lors de belles journées ensoleillées l’effet de la lumière dans les vitres donnera des variations très intéressantes et ajoutera un attrait supplémentaire pour ce monument emblématique de Montréal.

CLIQUEZ ICI pour voir le reportage de Découverte.

decouverte_stade_olympique