L’AFG accueille les firmes spécialisées en sols et matériaux et en environnement et les laboratoires experts

leq

Plusieurs d’entre vous ne le savez probablement pas encore, mais l’Association des firmes de génie-conseil – Québec (AFG) a récemment ajouté un nouveau volet à son champ d’action.

En effet, l’AFG accueille depuis quelques semaines les firmes anciennement membres de l’Association des consultants et laboratoires experts (ACLE). À la fin 2017, ce regroupement de firmes spécialisées en ingénierie des sols et matériaux, géoenvironnement et toiture et étanchéité a annoncé sa dissolution et a invité ses membres à joindre les rangs de l’AFG. Et depuis le 31 mars dernier, les bureaux de l’ACLE sont définitivement fermés.

Certaines grandes firmes multidisciplinaires membres de l’ACLE étaient déjà membres de l’AFG, mais nous avons également adapté nos règlements afin de pouvoir accueillir toutes les firmes dans ces spécialités.

Des membres en transition

Les firmes qui étaient déjà membres des deux associations ont toutes confirmé la transition vers l’AFG de leur personnel visé (spécialistes en environnement et laboratoires). De plus, notre conseil d’administration a récemment approuvé l’adhésion de nouveaux membres provenant de l’ACLE, dont Laboratoires d’Expertises de Québec (photo de couverture), qui a été la première firme à avoir déposé sa demande et complété son adhésion, dès le mois de janvier, suivie de près par Le Groupe SOLROC. Ceci dit, plusieurs autres firmes ont entamé le processus depuis le début de l’année… Aujourd’hui même, le conseil d’administration vient d’approuver l’adhésion de quatre (4) autres nouveaux membres provenant de l’ACLE. Nous ferons les annonces officielles dans les semaines à venir.

Si bien que nous pouvons affirmer que 50 % des anciens membres de l’ACLE ont maintenant adhéré à l’AFG ou sont en voie de le faire. En termes de main-d’œuvre, c’est 76 % des emplois qui étaient auparavant représentés à l’ACLE qui se retrouvent maintenant à l’AFG.

Forum géoenvironnement : 25 avril 2018

Cette transition rapide a généré plusieurs dossiers stimulants pour l’AFG, entre autres avec la présentation du Forum géoenvironnement 2018, un événement très apprécié dans le domaine et présenté à tous les deux ans. L’édition du 25 avril prochain à Drummondville s’annonce déjà un succès : il reste seulement quelques places disponibles et les membres du comité organisateur s’activent pour finaliser les conférences et ateliers qui seront données sur quatre sujets d’intérêt.

Guide de rémunération

En début d’année, l’AFG a aussi publié le Guide de rémunération, élaboré dans le but de faciliter la préparation des ententes contractuelles avec des firmes offrant des services dans les domaines de l’ingénierie des sols et matériaux, géoenvironnement et toiture et étanchéité. Ce document de référence est disponible en version électronique sur notre site Internet et quelques exemplaires imprimés sont disponibles sur demande. L’automne prochain, nous solliciterons des bénévoles parmi nos nouveaux membres pour travailler sur la version 2019.

Comités de groupes d’intérêt
Au cours des dernières semaines, nous avons aussi relancé les comités qui étaient actifs au sein de l’ACLE. La participation a été très bonne et nous préparons déjà les prochaines réunions. Je crois que plusieurs dossiers bénéficieront du soutien de l’équipe de la permanence et de nos efforts de représentations auprès des donneurs d’ouvrage.

Table d’échange MTMDET

En mai prochain, nous tiendrons justement une première table d’échange avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) pour discuter des enjeux propres aux consultants en sols et matériaux et en environnement et aux laboratoires experts. Afin de nous assurer de disposer de tout le temps nécessaire pour traiter des enjeux particuliers dans ces domaines, nous conserverons une table d’échange distincte de celle déjà en place.

Nous avons donc beaucoup de pain sur la planche et de beaux défis devant nous avec l’intégration des nouveaux membres et la prise en charge de nombreux dossiers. Nos premières collaborations avec les responsables des différents « dossiers ACLE » ont été très efficaces et j’entrevois donc la suite avec beaucoup d’optimisme.

 

 

Photo de couverture
Des dirigeants de Laboratoires d’Expertises de Québec participaient à une activité de l’AFG à Québec en février dernier – de gauche à droite : Serge Gagné, vice-président, Charles Tremblay, président-directeur général et Olivier Juneau, ingénieur.