Joyeuses Fêtes!

afg_joyeusesfetes2018

2018 a été une année hors norme pour l’AFG. En particulier, la période des vacances de la construction, habituellement tranquille, a donné lieu à toute une mobilisation du génie-conseil québécois et de nombreuses organisations face à un projet de règlement qui visait à introduire des formules favorisant le plus bas prix dans les modes d’octroi de contrats de services professionnels d’architecture et d’ingénierie des ministères et organismes publics.

Les efforts conjoints déployés durant cette période ont permis de transformer en opportunité une situation inquiétante pour l’avenir de l’ingénierie de nos infrastructures, avec le retrait du projet de règlement et la création d’un sous-comité dirigé par le Conseil du trésor pour identifier de meilleures pratiques.

Nous avons poursuivi cet automne, bien appuyé par un comité aviseur de l’AFG, notre travail au sein de ce sous-comité réunissant des experts de l’industrie pour évaluer des modes d’octroi de contrats qui pourraient compléter la sélection basée sur la qualité, qui demeure assurément la meilleure pratique.

De concert avec l’Association des architectes en pratique privée du Québec (AAPPQ) et avec la collaboration d’une firme externe spécialisée en études économiques, les analyses et simulations que nous avons faites ont permis de démontrer noir sur blanc que la formule qualité-prix proposée par le gouvernement mènerait à la sélection du plus bas soumissionnaire dans la très grande majorité des cas, même avec un facteur K (qualité) au maximum de l’échelle. Nous avons présenté les résultats de cette étude lors de la plus récente rencontre du sous-comité.

Nous consacrons beaucoup d’énergie dans ce dossier, qui est actuellement notre plus grande priorité. En parallèle, nous continuons à sensibiliser les gouvernements à tous les niveaux sur les meilleures pratiques de gestion contractuelle et nous collaborons avec de nombreux donneurs d’ouvrage pour leur mise en place.

Nous sommes plus actifs que jamais sur des tables d’échanges avec des ministères et organismes publics, nous avons participé à une vaste consultation de la Ville de Montréal sur ses devis d’appels d’offres de services professionnels et avons aussi participé à une rencontre du Pôle d’expertise en gestion contractuelle municipale, sous l’égide du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Tous ces échanges et ces discussions constructives, auxquelles je pourrais ajouter le dossier de la future grappe dans l’industrie de la construction, nous donnent l’espoir d’une meilleure collaboration entre les prestataires de services et les donneurs d’ouvrage, dans des forums ouverts et transparents, au bénéfice de la qualité et durabilité des projets.

LE dossier à suivre en début d’année sera définitivement celui des discussions en vue d’obtenir des modes d’octroi de contrats publics qui favorisent cette qualité et durabilité à un juste prix.

Entre-temps, je vous offre à tous mes meilleurs vœux pour la période des Fêtes et une année 2019 remplie de belles réalisations!