Les lauréats 2016

Bâtiment Mécanique - Électrique
Bâtiment Structure
Énergie
Environnement
Gestion de projet ou gérance de construction
Industrie

Infrastructures urbaines
International
Mentor de l'année en génie-conseil
PME génie-conseil
Relève du génie-conseil
Prix Visionnaire

Catégorie : Bâtiment Mécanique - Électrique

De gauche à droite : Mme Nathalie Dion, présidente de l’Ordre des architectes du Québec ; M. Daniel Marchand, chargé de projet, Bouthillette Parizeau ; M. André Cazelais, architecte, Chef de section, Gestion immobilière, Bâtiments corporatifs, Service de la gestion et planification immobilière, Ville de Montréal.

 

Firme : Bouthillette Parizeau
Projet : Construction du Stade de soccer de Montréal
Client : Ville de Montréal
Architecte : Saucier+Perrotte/HCMA


La Ville de Montréal souhaitait construire un Stade de soccer pour fournir un pôle sportif et événementiel et une architecture significative et contextuelle.

Le bâtiment de 12 700 m2 comprend un terrain intérieur et extérieur avec gradins, une salle événementielle, une salle de formation et des aires administratives.

L’architecte Saucier+Perrotte / Hughes Condon Marler Architects a conçu un stade s’intégrant harmonieusement au parc du Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM), tout en mettant en valeur le site. La structure de bois a été réinventée et offre un dégagement uniforme de 15 mètres au-dessus de la surface de jeu, une première au Québec !

Le bâtiment vise une certification LEED Or, ce qui en fait un modèle en matière d’efficacité énergétique.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Bâtiment Structure

De gauche à droite : M. Monsieur Pierre Babineau, Vice-président principal Expertise et Gestion de projets Est du Québec, Société québécoise des infrastructures ; M. Patrick Aubin, Vice-président régional, Québec et Est du Québec, SNC-Lavalin ; M. Jean Rochette, directeur du projet, Ville de Québec.

 

 

Firme : SNC-Lavalin
Projet : Amphithéâtre multifonctionnel de Québec - Centre Vidéotron
Client : Ville de Québec
Architectes : ABCP architecture, GLCRM architectes, Populous


Situé sur l'emplacement d'ExpoCité, dans La Cité-Limoilou à Québec, le Centre Vidéotron constitue un projet d’une importante complexité technologique. Pouvant accueillir plus de 18 000 personnes en formule assise et plus de 20 000 personnes en formule concert, l’amphithéâtre se prête aussi bien aux concerts musicaux d'envergure qu'aux événements culturels avec ses multiples configurations. Il peut également être l'hôte de matchs de hockey de niveau professionnel, puisque la salle répond aux exigences de la Ligue nationale de hockey (LNH).

 

Pour faire vivre aux habitants de la région de Québec le summum en matière de divertissement, la Ville de Québec a retenu les services du Groupe SAGP (SNC Lavalin, ABCP, GLCRM et Populous). Trois ans d’efforts ont été nécessaires pour réaliser cet ambitieux projet.

 

Inauguré le 12 septembre 2015, le Centre Vidéotron est désormais une plaque tournante en matière de divertissement dans la région de Québec.

Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Énergie

De gauche à droite : M. Christian Patenaude, Directeur général, Institut en génie de l'énergie électrique (IGEE) ; M. Conrad Larivière, Directeur principal ÉnerCible, SNC-Lavalin ; M. Claude Dupuis, Chargé d’équipe, Programme Bâtiments, Hydro-Québec.

 

 

Firme : SNC-Lavalin / ÉnerCible
Projet : Gestion du programme Bâtiments d’Hydro-Québec
Client : Hydro-Québec


De 2011 à 2013, SNC-Lavalin a géré pour le compte d’Hydro-Québec le programme Bâtiments, partie intégrante des programmes d’offres intégrées en efficacité énergétique pour les bâtiments (OIEÉB) d’Hydro-Québec. Celui-ci vise à stimuler la réalisation de projets d’efficacité énergétique en offrant un appui financier pour la mise en œuvre de mesures réduisant la consommation d’énergie électrique dans les bâtiments des marchés commercial et institutionnel situés au Québec.

 

Pendant trois ans, une équipe de plus de 60 personnes, sous le nom d’ÉnerCible, a géré ce programme de façon stratégique, évolutive et personnalisée. Grâce aux milliers de projets inscrits et gérés, le parc immobilier commercial et institutionnel du Québec a réduit sa consommation de plus de 920 Gigawatt-heures (GWh) soit 65 M$ d’économie annuelle d’électricité. L’écoute et l’adaptation constante au marché, l’accompagnement personnalisé, l’efficacité de la structure organisationnelle ainsi que les outils techniques développés auront été les facteurs clé de ce succès.

 

Par ailleurs, le projet permet une réduction des émissions de gaz à effet de serre de plus de 1 000 tonnes CO2 eq/an, tout en améliorant le confort des bénéficiaires.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Environnement

De gauche à droite : Me Patrice Morin, associé, Borden Ladner Gervais ; M. Éric Thomassin-Lacroix, Directeur de service - Géoenvironnement – Nord du Canada, Englobe ; M. Guillaume Robert, Directeur de projet, Englobe.

 

 

Firme : Englobe
Projet : Travaux d’assainissement à la station FOX-E au Nunavut
Clients : Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)


Réalisé par Englobe, pour le compte de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, ce projet consiste à l’assainissement de deux sites abandonnés situés sur deux îles au Nunavut localisées à l’extrémité Est de la Terre de Baffin. Le premier site abritait une station radar militaire abandonnée, alors qu’une ancienne station météorologique avait été construite sur le deuxième site.

 

Les résultats des études antérieures indiquaient la présence de contaminants organiques et inorganiques. La présence d’amiante, de plomb et de BPC dans la peinture fut également identifiée.

 

Le mandat d’Englobe incluait la gestion et l’enlèvement de matières dangereuses, la démolition des bâtiments existants, l’excavation de sols contaminés et de débris, le traitement biologique de sols contaminés et le rapatriement des débris non traitables. Pour ce faire, Englobe a dû procéder, entre 2012 et 2015, à la réfection de 12 km de route et opérer deux camps de travailleurs. De plus, puisque les deux îles n’étaient accessibles que par hélicoptère et par bateau, Englobe a procédé à la construction d’une piste d’atterrissage pour le transport des travailleurs et du cargo.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Gestion de projet ou gérance de construction

De gauche à droite : M. Benoit De Grâce, ing., PMP, Vice-président du conseil d'administration du PMI-Montréal ; M. Gaétan Demers, ing., M.Urb., Vice-président Infrastructures, WSP ; M. Jean Rochette, ing., Directeur du projet, Ville de Québec.

 

 

Firme : WSP
Projet : Amphithéâtre multifonctionnel de Québec - Centre Vidéotron
Client : Ville de Québec
Architectes : ABCP architecture, GLCRM architectes, Populous

 

L’Amphithéâtre multifonctionnel de Québec (AMQ), maintenant appelé le Centre Vidéotron, devait répondre à des besoins exprimés par la population de se doter d’une installation sportive moderne et multifonctionnelle pour faire une place de choix au hockey et pour tenir des événements culturels d’envergure internationale.

 

WSP a rassemblé une équipe multidisciplinaire de très haut niveau afin de répondre à des exigences particulièrement élevées. Grâce aux interventions de WSP, ce projet hautement médiatisé a pu être réalisé sous la barre des 370 M$, alors que son budget de construction était de 400 M$.

 

L’AMQ fait l’unanimité en raison de sa grande fonctionnalité et de ses indéniables qualités architecturales. Il a su intégrer de nouveaux principes mécaniques qui sont déjà repris dans d’autres installations d’envergure en Amérique du Nord. L’AMQ est également devenu le symbole de la réussite économique de la Ville de Québec, de sa rigueur et de son savoir-faire.

 

Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Industrie

De gauche à droite : M. Perry Mitchelmore, président du conseil de l'Association des firmes d'ingénieurs – conseils du Canada (AFIC) ; M. Marc-André Desjardins, Vice-président, Division Environnement, AXOR Experts-Conseils ; M. William Laing, Directeur des projets stratégiques, Olymel.

 

 

Firme : AXOR Experts-Conseils
Projet : Conservation et recyclage de l’eau à l’usine d’abattage et de découpe de porcs d’Olymel à Saint-Esprit
Client : Olymel

Fleuron québécois et chef de file canadien du domaine agroalimentaire, Olymel déploie énormément d’efforts pour adopter des pratiques écoresponsables afin de réduire son empreinte environnementale et préserver les ressources pour les générations futures.

 

Dans le but de minimiser l’impact des activités de son usine d’abattage et de découpe de porcs de Saint-Esprit sur l’environnement, Olymel a eu recours à l’expertise d’AXOR Experts-Conseils pour concevoir et réaliser un projet ambitieux et essentiellement dédié à la préservation et la réutilisation de l’eau, une ressource stratégique et indispensable pour l’industrie.

 

Grâce à l’ajout d’un traitement tertiaire novateur de type membranaire à son système de traitement des eaux usées, Olymel recycle l’eau sans compromettre la qualité de la production ni l’innocuité des aliments. L’entreprise économise ainsi 500 000 litres/jour d’eau potable, équivalant à 30 % du volume total d’eau consommée par son usine de Saint-Esprit.


Retour au haut de la page↑

 

 

Catégorie : Infrastructures urbaines

De gauche à droite : Mme Catherine Lavoie, présidente-directrice générale du Centre d’expertise et de recherche en infrastructures urbaines ; Mme Julie Cormier, chargé de projet adjointe, exp ; M. Stéphane Adam, responsable de la surveillance des travaux, exp ; M. Jean-Yves Lavoie, Chargé de projet, Directeur Infrastructures et Transport chez exp ; M. Patrice Grondin, Responsable du projet à la Ville de Sherbrooke.

 

Firme : exp
Projet : Usine de production d’eau potable J.-M.-Jeanson de Sherbrooke
Client : Ville de Sherbrooke
Architecte : Archi Tech Design


Dans le cadre de la mise aux normes requise de son usine de production d’eau potable, l’équipe d’exp a conçu, pour la Ville de Sherbrooke, le plus grand procédé de filtration membranaire en eau potable au Québec et le plus important système d’ozonation au monde utilisant la technologie de production d’ozone à très haute fréquence. Depuis, l’usine J.-M.-Jeanson de Sherbrooke offre une performance exemplaire, produit une eau de très grande qualité et rejette seulement 0,4 % d’eau à l’égout sanitaire. Grâce à une réalisation par étape devant permettre la continuité des opérations, le projet s’est également réalisé en respectant les échéanciers du client et même à 10 % de moins que le budget initial prévu.

 

Véritable symbiose de nouvelles technologies innovantes, l’usine de production d’eau potable J. M. Jeanson de Sherbrooke constitue une avancée technologique majeure dont les villes et les ingénieurs-conseils pourront s’inspirer pour nos générations futures.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : International

De gauche à droite : M. Benoit F. Laurin, président du conseil d’administration d’Ingénieurs Sans Frontières Québec ; M. Michel Grégoire, Directeur de l’ingénierie, SNC-Lavalin.

 

 

Firme : SNC-Lavalin
Projet : Koudiat Acerdoune – Alimentation en eau potable en Algérie
Client : Agence Nationale des Barrages et Transferts (ANBT) - Algérie


Le projet Koudiat Acerdoune consiste à concevoir et construire un réseau de transfert comportant une station de traitement de 408 000 m3/jour, six stations de pompage, 75 km de conduites DN350 à DN1800, sept réservoirs et un système de télégestion.

 

Le projet de 327,4 millions $CA, desservant une population de 880 000 personnes localisées dans 40 villes distancées sur plus de 110 km à vol d’oiseau, a été réalisé dans un délai de 46 mois malgré des contraintes majeures de sécurité et de construction.

 

La main-d’œuvre comprenait plus de 1 000 Algériens encadrés par un personnel canadien d’expérience.

 

Le projet a été conçu dans l’optique d’un développement durable en respectant les objectifs de qualité et de respect des délais et budgets. Le client a collaboré étroitement à toutes les étapes de la conception, de la construction et de l’établissement de mesures de sécurité exceptionnelles pour assurer la protection des travailleurs.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Mentor de l'année en génie-conseil

De gauche à droite : Mme Véronique Barry, présidente du Forum des jeunes professionnels de l’AFG ; M. Éric Breault, ingénieur, BBA ; M. Maurice Brisson, associé et co-fondateur, BBA ; Mme Audrey Patry Quintin, ingénieure, BBA.

 

 

Firme : BBA
Mentor : Maurice Brisson, ing., M. Sc. A.


Maurice Brisson est reconnu pour son expertise en réseaux électriques de moyenne et haute tension. Doté d’un grand sens de l’humour, il aime partager des renseignements sous forme d’anecdotes historiques entourant les réseaux électriques du Québec, remontant plusieurs décennies en arrière et ne négligeant aucun détail.

 

Toujours au fait des développements et des meilleures pratiques, il incite les jeunes à développer leur esprit critique en leur partageant des articles sur des sujets émergents et en offrant une rétroaction constructive sur leurs livrables.

 

Professionnel passionné, il fait montre d’un sens de l’éthique et d’une intégrité sans faille. Homme de terrain, il invite régulièrement la relève à l’accompagner en chantier pour démontrer l’importance d’être disponible et mobile, des caractéristiques qui font le succès de BBA. Depuis 35 ans, ce sont plus de 30 mentorés qui ont ainsi eu la chance de participer à de grands projets à travers le monde.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : PME génie-conseil

De gauche à droite : M. François Vallerand, Vice-président – Relations clients – Programmes, Lussier Dale Parizeau ; M. Jonathan Lefebvre, ingénieur, chargé de projet, Pluritec ; Mme Catherine Leclair, ingénieure, Pluritec.

 

 

Firme : Pluritec
Projet : Réfection des infrastructures et embellissement de l’avenue de la Station et de la 5e Rue au centre-ville de Shawinigan
Client : Ville de Shawinigan
Architectes : Grenon-Hogue (phase 1 – avenue de la Station) et Groupe BC2 (phase 2 – 5e Rue)

Ce projet consiste en la réfection des infrastructures d’égouts, d’aqueduc et de voirie, ainsi qu’à l’amélioration fonctionnelle et à l’embellissement des deux principales rues du centre-ville de Shawinigan. Le projet comprend deux phases.

 

La phase 1 concerne l’avenue de la Station, une artère très achalandée à 4 voies, qui est le principal et unique lien qui traverse le centre-ville dans l’axe nord-sud. Les travaux comprenaient la modification de la géométrie routière, la construction d’une passerelle piétonnière et d’un escalier qui confèrent une entrée distinguée au centre-ville.

 

La phase 2 a touché la 5e Rue, soit la principale rue commerciale du centre-ville, traversant celui-ci d’ouest en est. Le concept d’aménagement porte une signature unique avec des aménagements urbains distinctifs, afin de revitaliser et donner un statut de premier plan à cette rue commerciale.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Relève du génie-conseil

De gauche à droite : M. Jacques Laparé, président du Conseil d’administration de Gestion FÉRIQUE ; M. Jimmy Chun Tai Chan, Ingénieur, Systèmes de contrôles industriels, Stantec ; M. Bernard Hazel, Directeur de service des Installations Électriques, Stantec.

 

 

Firme : Stantec
Projet : Contrôle et réseautique d’un nouveau parc éolien en Ontario, par Jimmy Chun Tai Chan, ing.
Client : Northland Power


Diplômé en génie électrique de l’Université McGill, Jimmy Chun Tai Chan est à l’emploi de Stantec depuis 2013. Il occupe aujourd’hui les fonctions d’ingénieur en automatisation et coordonnateur de la mise en service dans le secteur des énergies renouvelables.

 

Jimmy a agi comme coordonnateur de système d’automatisation SCADA dans le cadre du projet de contrôle et réseautique d’un nouveau parc éolien en Ontario. Il était responsable de concevoir un système de contrôle qui permettrait non seulement à l’équipe d’opération de surveiller et d’opérer le parc éolien, mais également de l’assister de façon sécuritaire.

 

Sa contribution a permis d’obtenir les meilleures solutions possibles répondant aux besoins de son client. Jimmy a su se démarquer par son engagement et son professionnalisme exemplaires tout au long du mandat. Il a établi un climat de confiance avec toute l’équipe de projet et s’est montré disponible et ouvert aux demandes de son client.


Retour au haut de la page↑

 

Catégorie : Prix Visionnaire

De gauche à droite : M. Réal Laporte, Président d'Hydro-Québec Équipement et services partagés & président-directeur général de la SEBJ ; M. Marc-André Desjardins, Vice-président, Division Environnement, AXOR Experts-Conseils ; M. William Laing, Directeur des projets stratégiques, Olymel.

 

 

Firme : AXOR Experts-Conseils
Projet : Conservation et recyclage de l’eau à l’usine d’abattage et de découpe de porcs d’Olymel à Saint-Esprit
Client : Olymel


Fleuron québécois et chef de file canadien du domaine agroalimentaire, Olymel déploie énormément d’efforts pour adopter des pratiques écoresponsables afin de réduire son empreinte environnementale et préserver les ressources pour les générations futures.

 

Dans le but de minimiser l’impact des activités de son usine d’abattage et de découpe de porcs de Saint-Esprit sur l’environnement, Olymel a eu recours à l’expertise d’AXOR Experts-Conseils pour concevoir et réaliser un projet ambitieux et essentiellement dédié à la préservation et la réutilisation de l’eau, une ressource stratégique et indispensable pour l’industrie.

 

Grâce à l’ajout d’un traitement tertiaire novateur de type membranaire à son système de traitement des eaux usées, Olymel recycle l’eau sans compromettre la qualité de la production ni l’innocuité des aliments. L’entreprise économise ainsi 500 000 litres/jour d’eau potable, équivalant à 30 % du volume total d’eau consommée par son usine de Saint-Esprit.


Retour au haut de la page↑