Sélection basée sur la compétence

Dans un contexte où rigueur technique, performance et qualité côtoient échéances et budgets restreints, l'AFG propose une méthode de sélection des ingénieurs-conseils qui a fait ses preuves aux États-Unis (Brooks Act) et au Québec (Loi 17 et ses règlements d’application) : la sélection basée sur la compétence (SBC).

La sélection d'une firme de génie-conseil marque une étape cruciale dans la réalisation d'un projet. Outre les compétences techniques de l’équipe de professionnels, le donneur d’ouvrage doit pouvoir s'appuyer sur certains critères tels que l'expérience, l'aptitude pour la gestion et la capacité d'établir des rapports harmonieux, sans compter des éléments comme la créativité et une vision à long terme. Selon le mode de sélection basée sur la compétence, la notion de prix n’intervient pas dans l’évaluation des offres de service. Une fois la sélection réalisée, le donneur d’ouvrage et l’ingénieur-conseil entreprennent la phase de négociation des honoraires, sur la base de barèmes reconnus. La SBC présente plusieurs avantages, dont les principaux sont la certitude de bien définir et comprendre les besoins du client, ainsi que l’optimisation des solutions identifiées et des coûts globaux du projet.

Pour plus de renseignements sur la sélection basée sur la compétence, consultez le Guide national pour des infrastructures municipales durables (InfraGuide) sur la Sélection d’une société d’experts-conseils, réalisé par le programme Infrastructures Canada (IC), le Conseil national de recherches Canada (CNRC) et la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

 

Autres références sur la SBC (en anglais QBS - Qualifications-Based Selection ou Quality Based Selection) :