Modes de réalisation de projet

Six modes de réalisation peuvent être pris en considération par le donneur d’ouvrage, sans compter leurs multiples variantes.

Mode traditionnel
Le mode traditionnel consiste à compléter tous les plans et devis détaillés, puis à solliciter des offres pour la construction de l’ensemble des ouvrages par un entrepreneur général. Ce mode se prête bien à la réalisation de projets de petite et moyenne envergures ou de grands projets de génie civil où les sous-traitants spécialisés ne sont pas prépondérants. Ce mode présente un faible degré d’incertitude pour le propriétaire.

Mode en gérance
Formule qui consiste, pour le propriétaire ou son mandataire, à réaliser les travaux en morcelant les ouvrages en plus petits lots après que l’ensemble des plans et devis détaillés soient complétés, et à en confier la réalisation à plusieurs fournisseurs et entrepreneurs. Cette formule, souvent appelée « méthode en gérance », est une variante du mode traditionnel où l’entrepreneur général est remplacé par un gestionnaire de construction. Ce mode peut convenir pour des projets de l’envergure qui conviennent au mode traditionnel, mais un peu plus complexes.

Mode IAGC
La formule IAGC (Ingénierie, Approvisionnement, Gestion de Construction), une traduction du sigle EPCM (Engineering, Procurement, Construction Management), consiste à confier à une entreprise ou à un groupement d’entreprises la responsabilité complète pour l’ingénierie, l’approvisionnement et la gestion de la construction. Elle consiste pour le propriétaire ou son mandataire à morceler en plusieurs lots les services professionnels, l’approvisionnement et la construction et à en chevaucher les activités, plutôt que d’attendre que tous les plans et devis soient complétés avant de lancer les appels d’offres. Ce mode présente l’avantage de permettre que la réalisation du projet se fasse de façon accélérée (fast track). Il permet également un meilleur contrôle sur les coûts et une plus grande flexibilité dans les correctifs à apporter.

Mode clés en main
Dans le mode « clés en main » (Turnkey ou Design/Build ou EPC), le propriétaire confie à une seule entreprise ou groupement d’entreprises l’ensemble de l’ingénierie détaillée, l’approvisionnement et la construction. Dans ce mode, la performance des ouvrages est garantie par l’entreprise ainsi choisie. Sa responsabilité se termine après la mise en service.

Mode produit en main
Le mode « produit en main » (Build, Operate, Transfer ou BOT), assorti d’une impartition ou sous-traitance, consiste à confier à un seul groupe ou entreprise l’ingénierie détaillée, l’approvisionnement, la construction et l’exploitation des ouvrages. Sa responsabilité se termine à la fin de la période d’exploitation contractuelle, au moment du transfert au propriétaire.

Partenariat public-privé – PPP (affermage ou concession)
Le partenariat public-privé (Build, Own, Operate, Transfer ou BOOT), se distingue du mode précédent par le fait que le groupe ou l’entreprise à qui est confié le contrat finance la construction à même les revenus d’exploitation, avant d’en transférer la propriété au propriétaire. Ce mode peut également être désigné sous les appellations affermage ou concession.

Pour plus de renseignements sur les modes de réalisation de projet, procurez-vous le Guide et lexique de gestion des services d’ingénierie, dans la section des publications.